ÉLEVAGE - VENTE - ALPAGA - QUÉBEC - ALPACA

alpagas - alpagas du quebec - alpagas à vendre - ferme alpaga - l alpaga - élevage alpaga - élevage d alpagas - les alpagas - baby alpaga - elevage alpagas - qualité supérieur - aide démarrage - cria - macho - femelle de reproduction














 

 

 

 

Les thématiques:

  1. C'est quoi un alpaga?

  2. Pourquoi l'Alpaga?

  3. Huacaya ou Suri?

  4. Un aperçu du marché de l'alpaga

  5. La Fibre

  6. Le marché de la fibre

 

1. C'est quoi un alpaga

L’alpaga est une espèce de chameau vivant nativement dans les Andes péruviennes. Quoiqu'il ressemble au lama, il n'en est pas un; ce dernier ayant un poil beaucoup plus rude et servant davantage au transport de la laine d'alpagas vers les villages.

Les alpagas ont été domestiqués il y a plus de 5’000 ans par les Amérindiens des pays andins. Ceux-ci les ont accouplés de façon à améliorer la finesse et la densité de leur toison.

Les élevages d'alpagas sont situés sur l'Altiplano, à une altitude de 3’800 mètres et plus. Là-haut, le froid est bénéfique aux alpagas et est en partie responsable de l'abondance et de la qualité de leur pelage.

Les alpagas sont des bêtes très douces et très gentilles. Ils sont très curieux et plutôt peureux de nature. Avec les enfants, ils sont très sécuritaires, car ils gardent une certaine distance et font très attention.

Ce sont des animaux qui veulent surtout vivre en liberté. Les alpagas doivent être élevés dans un habitat naturel où ils mangent tranquillement les plantes qu'ils coupent avec leurs dents sans les déraciner. Les alpagas ont de gros sabots de chameaux, alors, lorsqu'ils se déplacent, ils n'enfoncent pas dans le sol. Leur élevage est écologique.

Quelques donnés techniques:

Poids adulte                                     50 à 80 kg.
Hauteur (au garrot)                          0,8 m. à 1,0 m
Durée de vie                                    15 à 25 ans
Vie productive                                  jusqu à l’age de 20 ans
Poids naissance                                 6 à 9 kg.
Âge au sevrage                                 4 à 6 mois
Durée gestation                                335-360 jours
Prolificité                                        1 cria par gestation
Maturité sexuelle                             Mâle : 3 ans / Femelle 12 à 18 mois
Poids brut de la toison                      2,50 à 5 kg

retour en haut

2. Pourquoi l’Alpaga?

L’élevage de l’alpaga est facile et écologique !
 

Facile parce que …

  • L’élevage d’alpaga est considéré comme une activité agricole et peut vous offrir des avantages sur les taxes.

  • L’alpaga ne mange que 2 à 3 petites balles de foin par mois et environ 1 tasse de moulée par jour.

  • Les alpagas s'entendent bien avec les chèvres, les moutons, les ânes, les chevaux et d’autres animaux de compagnie.

  • L’élevage d’alpagas est idéal pour les fermettes de petites superficies parce que 1 acre de pâturage productif peut contenir 5-8 animaux.

  • Une clôture de 4 pieds de hauteur est suffisante parce qu’ils tentent rarement de sortir de leur enclos.

  • Les Alpagas sont des animaux calmes, paisibles et ils font un bourdonnement doux pour communiquer. Ils peuvent être manipulés facilement et ils sont très sécuritaires autour des enfants!

  • L’alpaga est très résistant aux maladies

  • Il peut passer l’hiver à l’extérieur avec un abri simple

  • La tonte n’a lieu qu’une fois par année

  • La femelle atteint sa maturité sexuelle vers l’âge de 12 à 18 mois et peut se reproduire jusqu’à l’âge de 20 ans

  • L’accouplement s’effectue de façon naturelle ; aucune insémination

  • L’accouchement nécessite peu d’assistance et les complications sont très rares

  • En règle générale, les alpagas donnent naissances au cours de la journée, généralement entre 10 h - 14 h/ pas de surveillance la nuit pendant le temps des naissances comme avec d’autres animaux. Nous n'avons jamais eu une naissance pendant la nuit!

  • L’entretien et le nettoyage du corral des alpagas sont une tâche facile, car ils font leurs besoins dans des endroits spécifiques.

  • Les excréments d'alpagas sont pratiquement inodores et sont excellents pour l'enrichissement du sol.

  • Les alpagas peuvent facilement se transporter dans un pick-up, camionnette ou remorque. Généralement, ils se couchent pendant le transport.

  • Autour des enfants, les alpagas sont très sécuritaires, car ils gardent une certaine distance et font très attention.

Écologique car …

  • L’alpaga possède des coussins sous les pattes ; il n’endommage donc pas le sol en piétinant.

  • Il coupe l’herbe qu’il broute au lieu de l’arracher.

  • Sa moulée ne contient aucun médicament ni hormone

  • La digestion de l’alpaga étant très efficace, il mange peu; il en résulte moins de fumier et de gaz à effet de serre

  • Le fumier de l’alpaga peut se composter en un mois et même être utilisé frais dans les jardins.

  • Leur fibre ne contient pas de gras ou de lanoline, comme celle des moutons. Pour cette raison, la fibre d’alpagas est facile à préparer, sans produit chimique, pour la transformation.

retour en haut

3. Huacaya ou Suri?

Il y a deux différentes races d’alpagas, les Huacayas et les Suris. Ils se distinguent surtout par leur fibre. Les deux espèces ont une toison soyeuse presque sans aucune fibre rude. Par conséquent, les deux espèces d’alpagas produisent une fibre de luxe.
Les alpagas Huacaya ont une toison épaisse et touffue. La laine pousse en gardant un angle droit au corps. En outre, la fibre est munie d'une caractéristique ondulée. Cette caractéristique de la fibre ressemble à une vague qui garde la forme du vêtement ou qui est dite en d’autres mots: donne de la "mémoire" au produit fini.

 

Le poil de l’alpaga Suri est très doux, soyeux, plus long et aussi fin que l'alpaga "classique" de type Huacaya. Plus que 95 % des alpagas sont des Huacayas. Cela signifie que les Suris ne représentent même pas 5 % de la population mondiale d'alpagas et sont encore très rares.
Le Suri diffère du Huacaya en raison de sa laine lustrée et droite qui pend vers le bas et forme de longues boucles donnant une apparence totalement différente. Cette fibre est appréciée pour le tissage des tissus, car elle donne au vêtement une belle allure lisse et drapée qui flatte le contour du corps.
La laine des deux espèces est considérée luxueuse dans l'industrie du textile à cause de sa qualité unique, mais la laine du Suri est plus rare et plus coûteuse.

retour en haut

4. Un aperçu du marché de l'alpaga

Le nombre mondial des alpagas est estimé à environ 3 millions d'animaux. 98% des animaux vivent en Amérique du Sud (Pérou, Bolivie et Chili).

 

I y a de grandes fermes en Australie (65,000), mais aussi en Europe, l’élevage d’alpagas est en développement depuis quelques années. En Angleterre, ils ont déjà 15,000 animaux et en Allemagne et en Suisse aussi, autour de 20,000 animaux.

 

En 1984, les premiers alpagas provenant du Chili et de la Bolivie furent importés aux États-Unis. Ce n'est qu'en 1993 que les alpagas péruviens suivirent le même chemin. Dans ces mêmes années, les alpagas firent leur apparition au Canada, principalement en Alberta.

 

Cependant, il est maintenant impossible d'importer des alpagas du Pérou, les registres canadiens et américains étant fermés à tout nouveau sang. Les troupeaux nationaux de fondations tant au Canada qu'aux États-Unis sont ceux qui assurent la croissance des alpagas nord-américains.

 

Depuis lors, les éleveurs canadiens, américains et australiens ont mis au point des techniques d'accouplement sélectif afin d'améliorer la qualité de la fibre d'alpagas.

 

L'offre d'alpagas est limitée en raison de la lenteur de la croissance des cheptels. Quand on sait que la gestation dure en moyenne 345 jours, qu'une femelle n'est accouplée qu'à l'âge d’un à deux ans et qu'elle n'a qu'un petit à la fois, cette offre risque de demeurer limitée. En plus de l'impossibilité de l'importation du Pérou.

 

La grande majorité des fermes d'alpagas comptent une vingtaine de têtes par ferme en Amérique du Nord.

 

Par ailleurs, la demande pour les alpagas n'a cessé de croître depuis leur introduction au Canada, au début des années 1990. Le même phénomène est observé aux États-Unis. De plus en plus d'éleveurs entrent dans le marché de l'alpaga chaque année.

 

Au Canada, l'engouement pour l'alpaga s'est d'abord manifesté dans l'Ouest canadien; les provinces de l'Alberta et la Colombie-Britannique sont très avancées sur le marché. Par contre, tout l'est du Canada n'en est qu'à ses débuts, découvrant à peine le marché de l'alpaga. En 2016, environ 40 fermes d'éleveurs d'alpagas résident au Québec. (Comparment avec l'Ontario qui a déjà plus que 200 fermes d'alpaga).
En plus, ici au Québec, le plus part des ferme d'alpagas ont seulement 6 à 15 animaux. Alors plustot des petites élevage avec une production de 2 à 6 crias par année.

 

La rareté de l'alpaga, la limitation de l'offre et l'augmentation de la demande ont un effet sur la stabilité du prix de l'alpaga.

 

Beaucoup d’acheteurs potentiels nous demandent :

"Qu’est-ce qui nous garantit que le marché d’alpagas ne va pas « collapser » comme le marché des autruches, il y a quelques années, en Amérique du Nord?"

 

La réponse est plus au moins simple. L’élevage des alpagas n’est pas seulement une idée de mode à court terme! L’élevage des alpagas est bien établi et stable depuis des années dans plusieurs pays du monde. À part l’Amérique de Sud, on trouve aussi des éleveurs bien établis aux États-Unis, en Australie, en Angleterre et en Europe. Le marché d’alpagas est stable et en croissance depuis les 30 dernières années.

Oui les prix des alpagas ont baissé pendant les derniers 10 ans, surtout aux Étas-Unis, mais au Canada aussi. Mais nous voyons cela comme une bonne chose, car des prix à 5 et même 6 chiffres ne sont pas sain pour le marché.
Alors, avec le temps les prix ont se stabilisé à un nivaux raisonable et realistique, qui est une bonne chose pour le futur de l'alpaga.

N'oubliez pas, même vendu à 1500$ ou 2000$ (ou même vendu à 500 $ pour un bébé mâle de compagnie) par animal, une ferme peut faire un profit à la fin, car l'animal ne coûte pas plus que 1 à 2 $ par jour à nourrir et à soigner.

 

Pourquoi doit-on acheter des Alpagas de bonne qualité?

 

Un alpaga de qualité supérieure donnera une laine plus fine et qui contiendra moins de fibres médullaires (poils de garde). Le prix de la fibre d’alpagas varie en fonction de la finesse. Plus la laine est fine, plus le coût sur le marché est élevé. La valeur d'une fibre de première qualité est environ à 30$ la livre.  Un animal va vous donner entre 5 à 10 livres par année. Il y a une très bonne demande mondiale pour la fibre d’alpagas de qualité.

 

Le processus de filature de la fibre d’alpagas entraîne toujours une perte. Celle-ci se situe environ entre 10 à 20% du volume d’entrée.

 

Autrement dit, pour 10 lb de fibre brute emmenée à la filature, 1 à 2 lb seront de la perte (fibres médullaires, sable, végétation, déchets des machines). Si l’alpaga est de pauvre qualité, la perte sera plus importante, pouvant aller jusqu’à 40-50%. Cette perte, pour le producteur, est alors très importante.

 

Important à savoir : En vieillissant, la fibre de l’alpaga change et devient moins fine. Alors, si vous achetez de jeunes animaux avec la fibre de moindre qualité, la qualité de la fibre va être encore moins bonne dans les années à venir. À place de faire des chandails fins et de beaux foulards, lesquelles vous pouvez vendre avec un plus grand profit, la fibre de moindre qualité peut seulement être utilisé pour faire des produits comme les feutres de bottes et des chaussettes.

 

Un animal de qualité supérieure par contre va vous donner une fibre de qualité pour des années à venir et vos profits vont être plus grands; pas seulement grâce à la vente de sa progéniture de qualité supérieure, mais aussi avec ses produits!

 L’alpaga de moindre qualité ne réussira pas à maintenir un prix élevé à l’achat. Plusieurs spécimens de moindre qualité existent sur le marché, l’alpaga devra affronter une compétition plus grande. La rareté demeurera pour les alpagas de meilleure qualité. La rareté de l'alpaga, la limitation de l'offre et l'augmentation de la demande maintiennent un prix élevé pour les alpagas de qualité supérieure.

Pour les animaux qui ont déjà gagné des prix aux expositions d’alpagas, on paie normalement plus cher que pour les animaux qui n’ont pas laissé une marque dans le circuit des « shows ». C’est bien compréhensible, car de cette façon l’acheteur a une garantie pour la qualité de cet animal, qui a été jugée par une personne avec beaucoup d’expérience. De plus, son jugement est objectif et neutre.

Mais même pour un bon éleveur, il n’est pas possible de montrer tous ces animaux aux expositions et aux juges d’alpagas. Surtout, les femelles adultes qui sont en gestation, car elles ne doivent pas être trop stressées pendant leur grossesse. En conséquence, on peut aussi trouver des animaux de qualité supérieure, même s’ils n’ont pas gagné de prix.

Alors en générale on peut dire que seulement les éleveurs avec des animaux de bonne qualité et surtout avec des animaux enregistrés, vont tirer un profit de leur élevage à longue therme. Investissez avec intelligence! À la fin il reste à dire qu'il a des alapgas pour tous les goûts et tous les budgets sur le marché. Aussi dans notre élevage. Nous allons vous aider à trouver des animaux selon votre budget. Mais soyez réalistique et concient que vous ne pouvez pas attendre d'avoir  des grand champions et des alpagas d'une couleur rare ou d'une qualité de fibre superieur pour un petit prix!                                        

retour en haut

5. La Fibre

Plus chaude que la laine, plus résistant que le mohair,
plus doux que le cachemire!
 

Fibre d’alpaga : Une fibre unique et luxueuse
Appréciée par les plus grands designers de l'industrie internationale de la mode à Paris, Florence, Milan, Rome ou Tokyo, la fibre d'alpaga est un véritable joyau!

La NASA a d'ailleurs eu recours à cette fibre au début de l'exploration spatiale. En fait de fibres naturelles, l'alpaga est ce qu'il y a de meilleur.

Ce qui fait la valeur de la fibre d'alpaga, c'est qu'elle réunit plusieurs attributs recherchés et n'a aucun défaut. C'est la fibre idéale.

Voyez vous-mêmes :

  • La fibre d'alpaga est tellement douce et soyeuse en raison de la structure de sa fibre qu'elle surpasse presque toutes les autres fibres de spécialité autant par le toucher ultra doux que par sa résistance.

  • Elle est aussi douce que le cachemire et plus chaude et résistante que la laine de mouton.

  • Les écailles de fibre d’alpaga sont environ dix fois plus fines que celles de la laine de mouton.

  • Aucun autre animal produit de la laine dans une aussi grande gamme de couleurs naturelles soit 22 couleurs en tout. Du blanc pur au noir jais en passant par différentes teintes de beige et de bruns ou de gris. Ces fibres peuvent aussi être mélangées pour produire une infinité de nuances.

  • La fibre d'alpaga peut aussi être teinte sans perdre pour autant son lustre.

  • La fibre d'alpaga est légère et a, en même temps, un pouvoir isolant très élevé.

  • Un bon alpaga produit une fibre fine sans fibre médullaire. Le lustre de la fibre donne aux vêtements 100% alpaga, une apparence soyeuse incomparable.

  • La fibre d'alpaga est antiallergène, non piquante et peut être portée directement sur la peau.

  • La fibre de l'alpaga, bien qu'extrêmement fine (cinq fois plus fines qu'un cheveu humain) n'en est pas moins résistante. Elle se prête donc bien au processus industriel. Elle est compatible avec les processus manufacturiers adaptés à la laine.

  • La fibre est plus propre que celle du mouton, car l'alpaga n'a pas de suint, ce qui fait que 87 à 95% de sa fibre est utilisable et propre comparativement à 43 à 76% chez le mouton.

  • La fibre d'alpaga est moins dispendieuse à traiter en industrie en raison de sa propreté et n'a pas besoin d'être débarrassée de ses fibres médullaires (" dehaired ") autant que le poil de chameau (" camel hair ") ou le cachemire.

  • Elle ne contient pas de lanoline, donc elle se lave facilement.


Critères d’appréciation de la qualité de la fibre d’alpaga

Les éleveurs s'entendent généralement pour convenir que les principaux critères d'appréciation de la fibre d'alpaga sont :

  • Sa finesse (" fineness or micron count or Average Fiber Diameter - AFD ")

  • Son uniformité (" uniformity or low CV ")

  • Sa densité (" density ")

  • Son ondulation (" crimp ")

  • L'absence de fibre médullaire (" no hairy fiber ")

  • Son lustre (" luster " -Suris) ou brillance ("brightness" - Huacayas)

  • Sa douceur au toucher (" handling ")
     

La coopérative canadienne prévoit 6 classes pour la fibre d'alpaga, selon la finesse de la fibre (nombre de microns indiquant la largeur moyenne de la fibre):


Grade 1 : " Ultrafine " moins de 20 microns
Grade 2 : " Superfine 20-22.9 microns
Grade 3 : " Fine " 23-25.9 microns
Grade 4 : " Medium 26-28.9 microns
Grade 5 : " Intermediate 29-32 microns
Grade 6 : " Robust 32.1-35 microns.

Pour une fibre de la même finesse (même micron) que ce soit du cachemire, du mohair de l'angora ou de la laine, l'alpaga aura un toucher plus soyeux. Pourquoi? Parce que les micro écailles de la fibre sont deux fois mieux alignées que pour la laine. La fibre d'alpaga offre donc moins de résistance au toucher et est plus soyeuse.
La finesse de la fibre varie selon la génétique de l'animal et son alimentation, mais aussi selon l'âge de l'animal.
La laine d’une femelle en gestation/lactation est souvent moins fine que celle d’un mâle du même âge qui n’a pas cette charge supplémentaire.
Chez les bons animaux avec une bonne génétique, les premières coupes de fibre sont toujours de qualité ultrafine.

Les produits avec la fibre de l’alpaga…

L'alpaga est utilisé pour les produits suivants :
vêtements féminins, vêtements masculins, enfants et bébé, bas, semelles de chaussures, vêtements et accessoires de sport, écharpes, gants, mitaines, sacs, chapeaux, oreillers et douillettes, lits pour chien et chat, isolante des batiments etc.
La fibre peut être feutrée, tissée, tricotée.



 

  • Les avantages :

  • - Très fort, potentiel isolant, mais qui " respire "
    - légèreté
    - douceur
    - résistance
    - antiallergène
    - ne garde pas les odeurs
    - Bonne épreuve du feu

     

 

 

Encore quelques mots sur l’écologie de la fibre d’alpaga

Le choix de porter du « coton » va contribuer à l’usage d’herbicides et de pesticides qui ont impact défavorable sur notre planète, chaque heure de chaque jour, car malheureuse pour produire du coton, l’industrie utilise beaucoup d’herbicides et de pesticides.
Le choix de porter du « nylon » ou « autres synthétiques » contribue à l’usage continu de produits fabriqués à base de pétrole.
Le choix de porter « vison », « renard », « zibeline », « bébé phoque », « castor » et même le « cuir » contribue à l'abattage de ces animaux pour leur peau et leur fourrure. En outre, ces cuirs et peaux nécessitent l'utilisation de produits pétroliers pendant le processus de bronzage.
Le choix de porter de la « laine » a également un impact sur l'environnement en vertu du fait que la laine de mouton exige des lavages répétés avec des détergents corrosifs pour la préparer à la transformation.

…À l'opposé, les alpagas sont tondus une fois par an, leur fibre libre de lanoline peut être facilement traitée avec un lavage minime et les alpagas retournent sur leur pâturage pour travailler sur la croissance de leur fibre pour la saison prochaine.

Avec ces 22 couleurs naturelles différentes, la fibre d’alpagas offre une grande variété de couleurs naturelles sans teinture. En Amérique du Sud, la plupart des alpagas sont blancs, mais le cheptel nord-américain a déjà le plus de diversité en terme de richesse d'alpagas avec des couleurs naturelles. L’Alpaga de l’Amérique du Nord n'a pas besoin de teintures pour fournir aux consommateurs un large éventail de couleurs naturelles.

Si nous voulons penser globalement et agir localement, alors nous pouvons encourager l’utilisation (l’achat) de la fibre d'alpagas du fait qu'elle répond à tous les critères d'un mouvement vert.

L’Alpaga, c’est le choix écologique de toutes les fibres!

retour en haut

6. Le marché de la fibre d’alpagas

Aujourd'hui, le marché pour la fibre d'alpagas est mondial et les Péruviens en contrôlent la plus grande partie. L'Amérique du Nord ne produit que 1% de la fibre d'alpagas produite mondialement. Au Canada comme aux États-Unis, l'industrie de la fibre d'alpagas n'en est qu'à ses débuts et il y a énormément de place pour l'expansion et le développement de cette ressource naturelle si bien adaptée à notre climat.
La fibre d'alpagas est considérée comme une fibre de spécialité très rare et luxueuse. En effet, on produit mondialement environ 4,000 tonnes de fibre d'alpagas, comparativement à 5,000 tonnes de cachemire, 8,500 tonnes d'angora (lapin) et 22,000 tonnes de mohair.

Les populations canadienne, américaine et australienne d'alpagas ne s'élèvent qu'à quelques milliers de têtes. Le but des éleveurs canadiens est de créer un cheptel national d'alpagas permettant un approvisionnement stable et suffisamment important pour l'industrie de la mode et de la fabrication de vêtements ou autres produits de création.

Plus de 200,000 alpagas sont sur le terrain en Amérique, en moment d'écrire ces lignes (2010). Tandis que le Pérou est souvent nommé comme ayant plus de 90% des alpagas dans le monde, il y a peu de terres restantes dans les Andes pour une croissance future. La taille du troupeau d'alpagas en Pérou restera probablement relativement constante au cours des 50 prochaines années. En Amérique du Nord, le potentiel de croissance dans l'industrie d'alpagas est pratiquement illimité. Nous pouvons créer de plus grands troupeaux d'alpagas de haute qualité ici même, en Amérique.

retour en haut

 
 

Accueil | Notre élevage d'alpaga | Alpagas à vendre | Mâles d'accouplement | Nos services |
Aperçu du Marché | Autres activités du Domaine | Budget et Infrastructure |
Galerie de photos | Historique | Coordonnées

 

Domaine Fraser Alpagas
St-Ferdinand, Québec, Canada
www.alpaga-quebec.com
info@alpaga-quebec.com